le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus) est apparu récemment en France, il y a environ 8 ans, en 2006. Présent dans une grande partie du bassin méditerranéen : Italie, Espagne, Grèce… il est considéré comme nuisible et se propage rapidement.

Les attaques du Charançon n’apparaissent souvent que bien après le début de l’infestation, et il est souvent trop tard pour traiter le palmier.

En effet, ses larves dévorent le coeur du palmier qui, affaibli, meurt subitement ou chute sous l’effet du vent. Malheureusement toutes les espèces de palmiers sont touchées par le charançon rouge, notamment le palmier des Canaries (Phoenix canariensis), son hôte principal en France et en Europe.

Il existe néanmoins une solution 100% naturelle et bio : les nématodes Sc

Les Nematodes Sc (Steinernema carpocapsae) sont des vers microscopiques qui parasitent et tuent les larves d’insectes vivant dans le sol ou les arbres. Il est respectueux des insectes utiles, des cultures et des vertébrés en ne ciblant que les larves pour lesquels il a été programmé.

Ces nématodes éradiquent aussi bien le paysandisia Archon que le charançon rouge du palmier !

Avant de traiter votre palmier, vous pouvez mesurer la présence du charançon rouge et détecter les foyers d’infestation grâce à un piège aux phéromones : le Rhynchotrak.

En savoir plus sur le site des Jardins Animés

logo_pdfTéléchargez la fiche complète sur le traitement contre le charançon rouge ravageur du palmier
logo_pdfTéléchargez l’arrêté préfectoral du 20 mars 2012